Accueil > Épispadias > La rentrée en grande section : pas si simple

La rentrée en grande section : pas si simple

Posté le vendredi 11 septembre 2015, par T.COLLOMBAT

La rentrée était prévue le mardi 1er septembre 2015. Nous savions déjà que ce serait compliqué de faire rentrer notre fils en grande section à cause de ses difficultés à se mouvoir (il a passé 46 jours avec un fixateur sans pouvoir se lever sur ses jambes et encore moins marcher), de la fréquence des sondages (très aléatoires car variant de 30 minutes à 1h30). En accord avec la directrice, nous avons participer à la rentrée mais lorsque les autres enfants sont entrés en classe, le notre est rentré à la maison.

Rapidement, très rapidement même, nous avons eu un premier rendez-vous avec la directrice de l’école. Nous étions le mercredi 2 septembre et nous nous trouvions dans son bureau. Juste elle et nous. Nous lui expliquons l’été que nous avons passé en parlant surtout des interventions chirurgicales, de l’hospitalisation et des soins à la maison. Nous terminons bien évidement par ce que nous vivons à l’heure actuelle. Le nombre de sondages journalier, la fréquence de ces sondages et les difficultés à se mouvoir. Elle prend des notes, nous posent quelques questions auxquelles nous répondons et le rendez-vous se termine en nous rassurant et nous assurant qu’elle allait envoyer un mail immédiatement à la Médecine Scolaire. Qu’elle nous tenait au courant.

On reçoit un appel de la directrice, le mardi 8 septembre au matin. Elle nous dit que nous avons rendez-vous le vendredi 11 septembre 2015 dans l’après-midi à la médecine scolaire à Annecy (74) pour voir un médecin (Euh !!! Comment dire : « Les gens bossent parfois ». Nous rappelons donc la Médecine Scolaire pour changer le rendez-vous. Nous irons donc le mercredi 9 septembre au matin au lieu du vendredi après-midi.

Le 9 septembre, nous nous rendons donc à la Médecine Scolaire à Annecy (74) pour le rendez-vous que la directrice nous a pris. On explique encore une fois notre parcours, nos attentes et comment se rythme nos journées à la maison. Pour le docteur qui nous reçoit ce jour là, pas de soucis particulier. Elle rédige donc le PAI et nous dit que notre fils peut rentrer à l’école sans problème.

Le jeudi 10 septembre, nous attendons donc la directrice à la sortie de l’école avec notre PAI. Pour nous, c’est gagné. Finalement, ça aura plus simple que prévu. Trop simple. Beaucoup trop simple, car ce n’était pas au Docteur de la Médecine Scolaire de remplir le PAI mais à la directrice de l’école. Il ne faut donc pas croire que notre fils va rentrer comme ça à l’école car on ne peut pas interrompre les cours toutes les 1 heures pendant 1/4 d’heure. Il ne va rien comprendre (Euh !!! Il rentre juste en Grande Section de Maternelle pas en 6è).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.